Bien des micro-fermes ou des projets permacoles envisagent l’accueil d’une basse-cour familiale…A raison!

Les poules, oies, canards, sont des animaux offrant, en plus de leurs œufs, bien d’autres services tout en apportant au lieu une présence irremplaçable. Le parcours des volailles intégré par exemple durant l’époque hivernale à un potager-clairière situé à côté de leur enclos habituel permettra aux Gallinacées de gratter la terre du jardin, de la fumer, débarrassant le site de parasites et de limaces, travaillant sur un principe de « low maintenance » (faible entretien) à la place du jardinier pour peu que le design de départ ait été bien pensé. Dans ce cas, la basse-cour excellera dans plusieurs rôles: travailler pour nous à l’entretien du jardin quand la saison le permet, fournir des œufs, du fumier azoté, autant d’éléments précieux que la nature sait dispenser.

 

 

 

Pour récompenser les poules de tant de générosité, rappelons-nous que leur biotope originel se situe dans les sous-bois du Nord de l’Inde jusqu’au Sud Est asiatique, là où ces oiseaux profitent aussi d’un environnement étagé avec herbacées, buissons, arbustes pour se percher ou trouver ombrage quand le soleil d’été vient à frapper. Appréciant les ambiances pré-forestières, les poules trouveront dans un parcours enrichis d’arbres, buissons, lianes, une ambiance plaisante, avec des effets de brises-vents, de plein soleil ou bien de lumières tamisées et d’ombrages, donnant un microclimat complexe et diverses petites niches que les poules sauront exploiter.

 

 

La nature étant providence, pourquoi ne pas parachever l’aspect vertueux du système en plantant des essences productives sur leur parcours (Idesia polycarpa, Ehretia dicksonnii…et des lianes généreuses (kiwaïs, vignes…) qui leur apporteront, en plus de l’architecture pré-forestière, un complément alimentaire bienvenu quand l’automne sera venu ?

0 Partages
Cresta Facebook Messenger
0 Partages
Partagez
Tweetez