Noix, amandes, glands, et autres fruits à coques du jardin-forêt se prêtent parfaitement à la confection de petits fermentés à la fois nutritifs et gourmands. Voici une méthode simple pour réaliser votre petit fermenté de noix!

La méthode :

  • Commencez par faire tremper vos noix toute une nuit, afin de faire disparaître les inhibiteurs d’enzymes peu digestes tout en activant la germination et la biodisponibilité des nutriments. Pensez à bien rincer vos noix après le trempage.
  • Mixez vos noix au robot en ajoutant un peu de liquide : si possible du liquide fermenté comme du kéfir, du jus de légumes lactofermentés ou du levain de gingembre. À défaut, ajoutez du jus de citron afin de favoriser un pH propice à la fermentation lactique.
  • Ajoutez vos épices préférées dans la pâte obtenue : sel, poivre, ail, fines herbes, etc.
  • Laissez fermenter votre mélange dans un pot en verre fermé pendant 24h. Ne le remplissez pas complètement, le mélange va gonfler au fil des heures pour devenir mousseux, vous verrez apparaître des bulles d’air.
  • Après 24h, vous pouvez déguster votre fermenté de noix tel quel, tel un fromage à tartiner, ou bien le mettre dans un moule et l’affiner pendant quelques jours, à température ambiante ou au réfrigérateur. Il se déshydratera et durcira progressivement pour obtenir une texture optimale au bout d’une semaine environ. Pendant cette période, pensez à le retourner régulièrement.
0 Partages
Cresta Facebook Messenger
0 Partages
Partagez
Tweetez