Visites commentées

 

Pour découvrir le jardin-forêt de la Forêt Gourmande et sa biodiversité, des visites commentées sont organisées à compter du mois d’avril, jusqu’à la fin de l’automne. La visite (2 heures environ) est accompagnée d’explications sur la conception du lieu et la présentation d’une partie de la palette végétale utilisée au jardin-forêt. Deux sessions sont organisées un samedi par mois (10h et 14h). Elles sont limitées à 14 places pour proposer aux participants une visite de qualité tout en respectant le milieu.

Prix: 7 euros par personne (le prix comprend un support informatif décrivant différentes plantes comestibles méconnues et les axes fondamentaux pour débuter la création d’un jardin-forêt).

.

Prochaines Sessions

11 mai 2019

10H : complet

14H : complet

15 juin 2019

10H : complet

14H : complet

13 juillet 2019

10H : complet

14H : complet

17 août 2019

10h : complet

14h : complet

14 septembre 2019

10h : complet

14h : complet

346 Partages

Description du lieu

Dessin et design du lieu : avec la nature, mes études et intuitions.
Type de cultures multi-étagées : Jardin-forêt, Haies fruitières, Clairières. Ecosystème comestible.
Surface dédiée : 2,5 ha de jardin-forêt.
Age du jardin : 8 ans ; les premiers arbres, lianes, arbustes commencent à porter leurs fruits mais beaucoup de plantes n’ont aussi été introduites que plus récemment. Ainsi, certaines zones imitent déjà l’aspect d’un jeune boisement et d’autres hébergent de jeunes plants.
Climat local : zone de rusticité USDA 7a (-17°C, -15°C) ; pluviométrie annuelle : 800 mm ; nombre d’heures d’ensoleillement annuel : 1 800 h.
Type de sol : sol limoneux de 40 cm de profondeur (ou plus) reposant sur une couche d’argiles lourdes, voire de marnes, plus ou moins imperméables, typiques du fossé bressan. Il y a huit ans, le terrain n’était qu’un pré compacté par la présence de chevaux avec des hydromorphismes notables. pH approximatif : proche de la neutralité ; richesses en bases.
Contexte pédologique : portions de bonne terre alluviale par endroits, naturellement drainée, profonde et à d’autres, portions de terrain plus argileuses, qui se saturent d’eau l’hiver et se dessèchent en été. Les deux hectares présentent des faciès de sol hétérogènes.

Exposition : plateau et coteau plein sud, l’ensemble bordé par de petites poches boisées.

Animaux sauvages naturellement présents sur le lieu : insectes divers et autres peuples de l’herbe, orvet, couleuvre à collier, coronelles, grenouilles, tritons vulgaires et alpestres, lézards des souches, passereaux, rapaces, muscardins, taupes, hérissons, belettes, fouines, loirs, chevreuils, lapins…

Cresta Facebook Messenger
346 Partages
Partagez346
Tweetez