COMMENT ça, me direz-vous peut être ? Produire des kakis sous nos climats ?

 

Mais oui, c’est tout à fait possible. L’arbre, Diospyros kaki, est d’ailleurs très utilisé comme plant dans un jardin-forêt, produisant dès son jeune âge, nécessitant une position abritée des vents et ensoleillée pour ensuite parvenir au fur et à mesure des années jusqu’à la canopée. De la famille des Ebenaceae (tout comme l’ébène tropical), l’arbre a été domestiqué depuis des siècles en Asie où l’on y trouve des milliers de cultivars dont beaucoup sont absolument rustiques en France.

Dans notre pays justement, la pépinière Du Bosc, riche notamment du conservatoire national de plaqueminiers, propose à la vente de nombreuses variétés greffées. Certains cultivars sont autofertiles, d’autres nécessitent une pollinisation croisée. Un autre moyen de propagation consiste à semer, après stratifications, des noyaux et d’attendre plusieurs années pour constater les caractéristiques de la plante et du fruit.

La récolte s’effectue le plus tard possible en saison, après la chute des feuilles, mais avant les gelées afin de stocker les fruits dans un lieu frais pendant 2 mois avant de les déguster! 

Partagez
Tweetez