L'équipe des formateurs

 

INTERVENANT SUR LA FORMATION DE 4,5 JOURS

Fabrice DESJOURS

Formateur et concepteur

Jardinier-chercheur en écosystèmes comestibles, auteur, conférencier et concepteur de la Forêt Gourmande. Avant de créer cette jeune agroforêt tempérée de 2.5 hectares en Bresse et d’y planter des centaines d’espèces alimentaires, Fabrice a étudié la permaculture et l’agroforesterie tropicale à Auroville (Inde), au Costa-Rica et dans la ferme pilote africaine de Songhaï (Bénin).

Son parcours professionnel l’a également amené pendant plus de 13 ans à expérimenter divers outils psychologiques ou de communication non-violente et de gestion des conflits. Fabrice a toujours cherché à œuvrer dans son travail, en France ou à l’étranger, à l’installation de jardins comme médiation thérapeutique auprès de personnes souffrantes en milieu ouvert ou psychiatrique.

Passionné de botanique, de voyages, de sciences naturelles, d’expérimentations depuis plus de 20 ans et rédacteur des articles de ce site, Fabrice a également rédigé un ouvrage paru aux éditions de Terran, sur les jardins-forêts.

INTERVENANTS SUR LA FORMATION DE 2,5 JOURS ET 4,5 JOURS

Bénédicte LE BRIS

Formatrice

Élevée à la châtaigne des forêts de feuillus et au grain dans les grandes plaines céréalières de l’île de France, Bénédicte s’est vite tournée vers l’abondance sociale et culturelle des très grosses villes sur différents continents. S’adapter, échanger, s’ouvrir aux autres, se ressourcer dans le moindre carré vert est ce qui lui a permis de découvrir et d’envisager d’autres manières de faire. Son parcours professionnel, complètement logique selon elle, peut paraître aussi déroutant que le goût des graines de Berce. Aujourd’hui elle s’évertue à éclairer d’autres voies possibles.
Au sein de la Forêt Gourmande, elle travaille au partage des connaissances par des visites, des conférences et des formations. En parallèle elle étudie à l’école des plantes médicinales de Lyon et se pique de curiosité pour la cuisine de Claire et les projets de l’équipe de conception.

Thomas REGNAULT

Formateur, Sylvanier, Auteur, réalisateur, compositeur

Passionné par les jardins-forêts, l’ethnobotanique, l’anthropologie de l’alimentation et tout ce qui concerne les relations de l’être humain avec son environnement. Cela m’a amené à découvrir les jardins-forêts qui, avec leur grande diversité et leur résilience, m’ont tout de suite semblé être la solution évidente à nos problèmes de production alimentaire durable. J’ai ensuite suivi plusieurs cours et stages sur leur conception et visité de nombreux jardins-forêts. J’ai appris à connaître les principaux acteurs du mouvement des jardins-forêts en Europe, et je me suis intéressé à l’histoire de l’interaction entre l’homme et les écosystèmes forestiers avant et après la sédentarisation. J’ai également créé mon propre jardin-forêt en Bretagne.

Emmanuelle EMMEL

Formatrice

Emmanuelle a grandi dans les montagnes de Haute-Savoie, entre randonnées à cueillir des myrtilles et saisons de ski. Après des études d’urbanisme et de paysage, elle travaille quelque temps en bureau d’étude à Paris puis à Londres. Elle s’investit de plus en plus dans une ferme urbaine pédagogique et des jardins potagers sur les toits des villes. Un jour, lassée de la frénésie des métropoles et de la vie passée dans un bureau, elle part vadrouiller : saisons en maraîchage, immersion dans des lieux collectifs, travail du bois… C’est au cours de ce voyage qu’elle rencontre une cueilleuse de plantes sauvages et tombe la tête la première dans l’univers de l’agro-foresterie, des jardins-forêts. Elle décide alors de se consacrer pleinement à rendre les paysages nous entourant nourriciers et à vivre davantage de ce que la nature offre spontanément. Au sein de la Forêt Gourmande, elle travaille sur la conception et l’accompagnement des multiples projets de jardin-forêt et sur les transmission de ces connaissances : ateliers au sein d’écoles ou pour des porteurs de projets, formations, etc.

Samuel DEPRAZ

Formateur

Après 15 ans d’expérience comme ingénieur dans différentes entreprises du domaine de l’aviation, il bifurque à 40 ans sur la voie de la permaculture. Suite à sa rencontre avec Fabrice Desjours au cours d’une conférence et un stage de 3 jours à la Forêt Gourmande, il se lance en autodidacte touche à tout, curieux et avide d’expérimentation, dans la mise en place d’un jardin-forêt sur 5ha de terre familiale en Bresse. Ce projet concret lui permet de mettre en pratique toutes les phases de projet de la conception, à la préparation du terrain, la récolte et recherche de graines et de plants, préparation des semences, mise en place d’une micro-pépinière pour la multiplication des plants, puis semis direct et plantations. Il participe activement aux chantiers soutenus par la Forêt Gourmande, à la formation avec l’équipe de formateurs, à l’entretien du jardin et aux visites guidées. Un stage autour des plantes sauvages et de leur transformation vient compléter ce parcours de découverte de la magie du monde vivant lui permettant ainsi de rencontrer des gens passionnés et également soucieux d’agir positivement sur l’environnement et la société.

Audrey BROUXEL

Animatrice, pépiniériste et jardin-forestière

Passionnée par le végétal, Audrey a d’abord travaillé en pépinière avant de se tourner vers l’arboriculture bio (pommes, poires, prunes, cerises…) et la plantation de vergers. Elle a ensuite découvert les jardins-forêts, écosystèmes comestibles les plus aboutis à son sens sous nos climats, et depuis elle ne les quitte plus… Aujourd’hui, elle prend soin de la pépinière associative et du jardin-forêt, entre diverses animations de partage de savoirs et savoir-faire, avec l’envie de transmettre les merveilleuses connaissances qu’elle a assimilées à la Forêt Gourmande et ailleurs. Elle aspire à propager au mieux et au plus grand nombre le fonctionnement et la conception d’écosystèmes aussi puissants que celui des jardins-forêts, d’autant plus celui de Diconne (2,5 ha), étonnant et atypique, unique en France !

Virgile RICART

Formateur

Homme de grands écarts, il a grandi entre un parc naturel et des immeubles, entre la banlieue parisienne et le bocage sarthois, entre les babos et les scientifiques. Intéressé depuis toujours par le vivant mais ayant suivi le chemin qu’on avait tracé pour lui, il passe une bonne partie de ses études d’ingénieur à Centrale Paris à tenter de comprendre la crise écologique et politique actuelle, ses causes, ses dynamiques et les moyens d’en sortir, et à partager tout ça avec son entourage. Sa soif de comprendre le mène à s’intéresser à l’agroécologie et la permaculture en même temps que sa dernière année en filière Biotech, mais il lui semble qu’il manque une pièce au puzzle, et il décide en attendant de la trouver de créer une association à Toulouse avec un collègue pour tenter de rendre les systèmes techniques plus démocratiques grâce aux sciences sociales et à l’éducation populaire. Il tombe finalement sur la pièce manquante en rencontrant Fabrice Desjours, son lieu et sa vision. Depuis, il s’est plongé tout entier dans l’étude des vivants et des relations complexes qui les tissent les uns aux autres, et met toute son énergie au service de la promotion et la création d’écosystèmes nourriciers et d’un nouveau rapport au vivant, notamment à travers plusieurs initiatives sur le territoire toulousain.

Claire MAUQUIE

Formatrice

Claire a grandi entre les plaines de la Garonne et les chênes du Quercy, où elle a étudié la météorologie et les sciences de l’atmosphère. À force d’observer le ciel, elle s’est décidée à se tourner vers la terre. Exploratrice et gourmande, elle a passé plusieurs années à la Réunion puis à Taïwan à développer le concept de forêt comestible publique et à développer les processus de fermentation sociale pour aller vers la résilience alimentaire des territoires. Claire est revenue en France pour explorer le monde des jardins-forêts tempérés. Curieuse, elle aime créer des recettes originales, vivantes, pétillantes et locales qu’elle partage sur son blog Food Forest Lab ainsi qu’à travers la chaîne YouTube de la Forêt Gourmande et le futur manuel de cuisine.

Partagez
Tweetez