De la famille du frêne ou de l’olivier (famille des Oleaceae), le jasmin officinal (Jasminum officinale) n’est pas un arbre mais une liane rustique, caduque poussant à l’état naturel jusqu’à 3000 mètres d’altitude dans l’Himalaya.

 

Cette grimpante de croissance rapide, rustique jusqu’à -15°C, recherche une situation ensoleillée ou mi-ombragée. S’épanouissant du mois de juin au mois de septembre, ses fleurs hermaphrodites pollinisées par les insectes, sont extrêmement parfumées et servent à aromatiser les thés tout en rentrant également comme ingrédient dans des remèdes traditionnels asiatiques. Le thé au jasmin acheté dans le commerce est parfumé avec les fleurs de Jasminum sambac, une plante très proche mais beaucoup moins rustique.

NB: Attention cependant à ne pas confondre les espèces de Jasminum avec le faux jasmin (Trachelospermum jasminoides) une plante toxique de la famille des Apocynaceae couramment utilisée comme ornementale.D’où la nécessité de parfaitement savoir identifier les plantes avant de les utiliser !

Partagez
Tweetez