Auquel cas autant présenter une puissante herbe vivace et grimpante asiatique, Gynostemma pentaphyllum!

Appelée également « jiaogulan », « herbe de l’immortalité » ou encore « ginseng bleu », cette plante parfaitement rustique et caduque de la famille des Cucurbitaceae résiste jusqu’à -15 °C. Ses petites vrilles lui permettent de s’accrocher à divers supports pour atteindre 3-4 mètres de hauteur. La plante se plaît dans une bonne terre riche et bien drainée et sa culture en pot est envisageable.

 

 

On dit que ceux qui consomment régulièrement en infusion le thé de l’immortalité ont une espérance de vie supérieure à la moyenne. Récolte et séchage des feuilles à la fin de l’été. Le goût édulcoré de ses feuilles lui permet de sucrer le café ou le thé, d’en faire un thé sucré appelé Amachazuru ou une boisson alcoolisée. En plus d’être médicinal, le ginseng bleu est aussi un adaptogène.
On dit aussi que les plantes sont notre avenir…
Et, c’est vrai!

Partagez
Tweetez